Protection sociale
Congé Maternité

Au titre de travailleuse frontalière salariée vous êtes couverte par l'Assurance Maladie-Invalidité belge et donc également par l'Assurance Maternité.

L’Assurance Maternité se compose uniquement de prestations en espèce ; en effet les
prestations en nature (soins de santé) dues lors de la grossesse sont servies dans le cadre de l’assurance soins de santé (l’assurance maladie).

Démarches

Mise à jour : 25/08/2021

Auprès de l’employeur

Avertissez votre employeur de votre grossesse dès que vous en avez connaissance, par lettre recommandée avec accusé de réception. La lettre doit être accompagnée d’un certificat médical mentionnant la date prévue de l’accouchement. Grâce à cette démarche, vous pourrez bénéficier d’une certaine protection contre le licenciement (protection qui demeure toutefois relative) et bénéficier d’absences pour effectuer les examens médicaux nécessaires.

Si votre travail vous expose à des risques, votre employeur doit prendre, en collaboration avec le médecin du travail, des mesures visant à protéger votre santé et celle du bébé : il peut être amené à aménager vos conditions de travail, à vous proposer temporairement un autre poste, voire à suspendre l’exécution de votre contrat de travail.

Auprès de la mutualité

Vous devez envoyer dans le même temps un certificat médical attestant de votre grossesse à votre mutuelle. Cette dernière vous renverra un formulaire que vous devrez lui retourner une fois rempli (par vous et par votre employeur) ; vos indemnités de maternité pourront alors vous être versées.

La mutualité calculera la date de fin du congé de maternité sur la base de l´extrait d´acte de naissance que vous devrez lui faire parvenir suite à la naissance de l’enfant.

Une fois votre congé de maternité terminé, vous remettrez dans les 8 jours, à l’organisme assureur une attestation de reprise de travail qu’il vous aura fait parvenir et que vous aurez fait compléter par votre employeur.

Vous ne pouvez pas bénéficier de la prime de naissance belge, cette prestation étant subordonnée à une condition de résidence en Belgique.

Néanmoins, vous pouvez bénéficier de la prime de naissance prévue par la législation française (si vous remplissez les conditions d’attribution).