Motifs en arrière-plan Motifs en arrière-plan

Recherche

Menu

Menu

Retrouvez-nous sur

Sommaire :
-- Sommaire --
Logo Frontaliers Grand Est

Pension de réversion française

Mise à jour le 20/04/2022

Suite au décès de votre conjoint ou ex-conjoint salarié, vous pouvez, sous conditions, vous voir octroyer une pension de réversion.

La pension de réversion est une partie de la retraite que percevait ou aurait perçu votre ex-conjoint.

Pour pouvoir en bénéficier, les conditions sont les suivantes :

  • vous deviez avoir été marié avec l’assuré décédé ;
  • être âgé d’au minimum 55 ans ;
  • vos ressources annuelles ne doivent pas dépasser, si vous vivez seul 21.798,40 € (34.877,44 € si la personne survivante vit en couple).

N.B : cette pension n’est pas accessible aux concubins ou aux partenaires d’un PACS

La pension de réversion est égale à 54 % de la pension de retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier le défunt.

Si le conjoint décédé a été marié à plusieurs reprises, la pension de réversion est partagée entre les ex-conjoints, au prorata de la durée de chaque mariage.

La pension de réversion n’est pas attribuée automatiquement, il faut en faire la demande.


Pour demander la pension de réversion, vous devez remplir le formulaire cerfa n°13364*02.

Le dossier de demande doit être adressé à votre caisse de résidence. Le versement de la pension de réversion est effectué chaque mois, de la même manière que la pension de retraite.

Pour plus d’informations, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse a mis en place une structure d’écoute veuvage où des conseillers sont à votre écoute et vous informent sur vos droits et démarches.

  • Tél : 39 60
  • Tél depuis l’étranger : 09 71 10 39 60

Site internet institutionnel : www.lassuranceretraite.fr

Une question ?

Une question relative au travail frontalier. Notre équipe de juristes se tient à votre disposition pour tout besoin d’informations relatif au droit du travail, à la sécurité sociale ou à la fiscalité des frontaliers.

Contactez-nous