Emploi au Luxembourg
L’intérim

Né aux États-Unis au début des années 20, le travail intérimaire ne connaît pas de définition légale. Les notions de « travail temporaire » et de « travail intérimaire » sont très souvent utilisées de manière identique.

Mais quel que soit le pays, le travail temporaire s’articule autour d’une relation triangulaire entre une agence d’intérim, un travailleur et une entreprise utilisatrice.

Dans la Grande Région, le cadre juridique lié au travail temporaire de chaque État et le droit communautaire se télescopent régulièrement, qu’il s’agisse de la coordination des régimes de sécurité sociale lorsque le travailleur intérimaire a le statut social de travailleur frontalier, ou qu’il s’agisse de détachement par l’entreprise de travail temporaire du travailleur auprès d’une entreprise située sur le territoire d’un autre État membre.

société d’intérim et recrutement

Choisir une société d’intérim

Il existe des Entreprises de Travail Temporaire (ETT) pour chaque domaine d’activité, qu’il s’agisse du bâtiment, du paramédical ou des ETT plus généralistes.         
Choisissez l’ETT, plus communément appelée agence d’intérim, en fonction de votre profil.

Contacter une ETT n’est pas bien difficile : toutes arborent en leurs vitrines les postes disponibles. Bien entendu, les ETT sont présentes dans les annuaires qui recensent les coordonnées des professionnels (Luxweb et Editus). La simple consultation de ceux-ci permet de trouver les adresses des agences sélectionnées, car vous allez en avoir besoin. Le premier contact doit en effet nécessairement se faire en vous rendant chez elles.

Muni de votre CV habituel, d’une copie de vos diplômes, permis et autres autorisations de conduite, licences, habilitations,etc., vous aurez très certainement un dossier à compléter afin d’intégrer la base de données de l’entreprise. N’oubliez pas non plus votre carte d’identité, votre carte de sécurité sociale (française et/ou luxembourgeoise), un Relevé d’Identité Bancaire IBAN et votre carte d’impôt si vous disposez déjà de cette dernière.

Dernier conseil : ne négligez pas les petites ETT, sans pour autant délaisser les grandes enseignes.

Les contraintes de l’intérim

Naturellement, si vous faites ces démarches, c’est que vous acceptez les règles du jeu liées à ce type de contrat :

  • disponibilité et réactivité sont de rigueur : les entreprises peuvent vous contacter le matin pour l’après-midi ;
  • il convient d’accepter la précarité des contrats : l’entreprise peut vous proposer une mission très courte ;
  • et enfin une bonne capacité d’adaptation s’avère indispensable : vous pouvez enchaîner plusieurs missions pour la même ETT mais pour différentes entreprises utilisatrices.
Faire son CV

Vous pouvez bénéficier d’un soutien en participant dans votre Pôle  emploi à un atelier CV, ou bien vous aider des guides disponibles sur  www.pole-emploi.fr > Candidat > Mes conseils > Mes trucs et astuces.

Préparer son dossier

Vous devez avoir à disposition pour chaque entreprise intérimaire démarchée :

  • votre CV à jour,
  • votre carte d’identité,
  • votre carte de sécurité sociale luxembourgeoise si vous en possédez une (si vous n’en possédez pas, l’entreprise intérimaire en fera la demande pour vous lors de votre première mission),
  • votre carte d’impôt de l’année en cours (si vous n’en possédez pas, vous pouvez vous la procurer à l’aide du formulaire disponible sur impotsdirect.public.lu dès que vous aurez débuté votre première mission),
  • vos diplômes, permis, autorisations de conduite, licences, etc.
S’inscrire dans les agences intérimaires

Vous devez vous munir de votre dossier et vous présenter à l’accueil des entreprises, sans prendre de rendez-vous.

Vous pouvez vous procurer les adresses des entreprises intérimaires :

Relancer les agences intérimaires

Vous devez maintenir votre relation avec l’entreprise intérimaire en lui téléphonant régulièrement et/ou en vous y présentant.

Ne pas négliger les autres modes de recherche d’emploi

L’intérim est bien entendu un acteur important du marché de l’emploi luxembourgeois. Il convient toutefois de ne pas compter uniquement sur ce mode de recherche d’emploi pour trouver un emploi au Luxembourg.

Montée en puissance des réseaux sociaux

La tendance actuelle pour les entreprises est de recruter sur les réseaux sociaux, et les ETT n’échappent pas à la règle. Pour les cadres et dirigeants, c’est linkedin qui est principalement consulté, et pour les autres qualifications il s’agit de Videao. Il convient de porter le même soin à votre profil qu’à votre CV. Prenez garde cependant à l’utilisation de Facebook : évitez que des images compromettantes circulent, cela donnerait une mauvaise image de vous à votre employeur.