Je travaille en Suisse
Coronavirus – Covid-19

Les informations dont nous disposons se trouvent ci-dessous et sont actualisées régulièrement. Elles sont susceptibles de modifications. 

Télétravail, sécurité sociale et fiscalité

Mise à jour : 29/09/2021

Télétravail et droit du travail 

Il est tout à fait possible de faire du télétravail. Il est même envisageable que votre employeur vous l’ordonne. Il faudra néanmoins conclure un accord préalable. Il faut que la mise en place du télétravail respecte la loi et les conventions collectives et contrats-types de travail applicables.

Si le télétravail est effectué à domicile, il faudra également se conformer à la loi sur le travail à domicile (LTrD). Les dispositions à respecter sont disponibles directement sur le portail du Gouvernement suisse.  

L’accord sur le télétravail doit être écrit et doit notamment comprendre les conditions de travail à domicile, le matériel mis à disposition de l’employé par l’employeur, le salaire, le temps alloué, les modalités de décompte du temps de travail, le remboursement des frais engagées éventuels par le salarié pour le télétravail (en accord avec l’employeur). 

Votre sécurité sociale

La législation européenne pose une règle simple: une personne travaillant dans plusieurs pays de l’Union Européenne ne peut cotiser que dans un seul pays.

Ainsi, une personne travaillant dans un pays frontalier et télétravaillant dans son pays de résidence ne peut dépendre que d’un seul système de sécurité sociale.

En l’occurence, le travailleur frontalier reste sujet à la sécurité sociale de son pays de travail habituel si le travail dans son pays de résidence dans le cadre du télétravail ne dépasse pas 25% de son temps de travail global / ou de sa rémunération.

Ce seuil s’apprécie sur une année civile.

En cas de dépassement de ce seuil à savoir travailler dans son pays de résidence 25% ou plus de son temps de travail/rémunération dans son pays de résidence), le travailleur doit être affilié à la sécurité sociale de son pays de résidence et y cotiser sur l’ensemble de ses revenus.

Cas spécifique du télétravail lié au Coronavirus

La Direction de la sécurité sociale française considère que la situation constitue un cas de force majeure. Le télétravail mis en place dans ces circonstances exceptionnelles ne devrait dès lors pas donner lieu à une modification de l’affiliation du travailleur concerné à son régime habituel de sécurité sociale.  Cet assouplissement a été prolongé jusqu’au 15.11.2021 (confirmé par l’Office fédéral des Assurances Sociales)

Ainsi, si exceptionnellement le seuil de 25% est dépassé en raison du coronavirus, il est envisagé pour le travailleur frontalier de rester affilié à la sécurité sociale de son pays de travail (sans avoir à basculer à la sécurité sociale de son pays de résidence).

Votre fiscalité 

La fiscalité du travailleur frontalier dépend du lieu de travail. S’il travaille dans un canton au sein duquel il n’existe aucun statut de travailleur frontalier, la convention fiscale pose le principe d’imposition dans le pays d’exercice de l’activité du salarié. S’il travaille dans un canton permettant le bénéfice du statut de frontalier, il sera imposable dans son pays de résidence. 

Mesures liées au Covid-19 

Un accord a été trouvé entre la France et la Suisse, permettant de conserver l’imposition dans le pays habituel de travail, la Suisse, pour tous les jours travaillés à domicile en France en raison du Covid-19. Cet accord a fait l’objet d’un communiqué de presse disponible sur Communiqué de presse

Cet accord est prolongé jusqu’au 31 décembre 2021.

Dans certains cantons, il existe un statut de travailleur frontalier fiscal qui permet l’imposition exclusive dans le pays de résidence (France). Ce statut pose notamment la condition que le travailleur réside en France et travaille en Suisse.  Du fait du caractère exceptionnel du Covid-19, la France et la Suisse se sont accordés et ont prévu que les jours télétravaillés en France dans le cadre du Covid-19 n’auront aucun impact sur le statut de travailleur frontalier

Un accord amiable a été conclu entre la France et la Suisse à ce propos. Il est accessible via Suisse accord amiable Covid-19