Je travaille en Allemagne
Permis de travail

A titre de ressortissant européen, vous n’avez pas besoin d’un permis de travail pour exercer une activité professionnelle en Allemagne.

Si vous êtes ressortissant de pays tiers, des démarches seront à effectuer pour travailler en Allemagne.

N’hésitez pas à consulter notre brochure dédiée:

https://frontaliers-grandest.eu/wp-content/uploads/2017/09/travail_frontalier_non_ressortissant_UE.pdf

Procédure

Mise à jour : 25/02/2022

Un rendez-vous auprès de l’ambassade d’Allemagne du lieu de résidence est la première étape que doit réaliser un ressortissant étranger pour sa demande de visa :

(https://service2.diplo.de/rktermin/extern/choose_categoryList.do?locationCode=pari&realmId=440).

Il est important de se rendre au rendez-vous avec un dossier complet car en cas d’incomplétude, le dossier ne sera pas traité et il vous sera impératif de prendre un nouveau rendez-vous.

Le dossier complet sera transmise au Service des étrangers du lieu où vous souhaitez travailler en Allemagne. Le délai de traitement est en moyenne de 2 à 3 mois.

En cas d’acceptation de la demande, vous pourrez faire une demande de visa d’entrée sur le territoire fédérale :

(https://allemagneenfrance.diplo.de/blob/2250894/fc42e9df69d01e794cf65c6afc839bdd/00-visa-formulaire-demande–dtsch–frz–datei-data.pdf).

1. Carte transfrontalière

C’est l’autorité du lieu où vous serez employé qui sera responsable de la délivrance de la carte transfrontalière.

La demande doit contenir les documents suivants :

  • Formulaire de candidature,
  • Passeport, permis de séjour dans l’Etat frontalier,
  • Deux photos passeport biométriques actuelles.

En fonction de votre situation, il peut également vous être demandé :

  • Une preuve de la relation familiale respective,
  • Une preuve d’emploi,
  • Une preuve d’études (certificat d’inscription).

2. Visa de travail aux fins d’un emploi hautement qualifié – carte bleue pour l’Union Européenne

Votre demande de carte bleue européenne doit contenir les documents suivants :

  • Original + 2 copies de passeport en cours de validité,
  • 1 photo d’identité biométrique,
  • Original + 2 copies Titre de séjour français en cours de validité,
  • Original + 2 copies Promesse d’embauche ou contrat de travail détaillé,
  • Original + 2 copies Justificatifs des qualifications professionnelles, le cas échéant justificatif de reconnaissance du diplôme de l’enseignement supérieur en Allemagne,
  • Original + 2 copies de l’attestation d’assurance maladie,
  • Original + 2 copies de l’autorisation préalable du Service central de placement.

A noter que les frais d’émission de la carte bleue européenne s’élèvent à environ 140€ et 100€ pour son renouvellement.

3. Reconnaissance du diplôme de l’enseignement supérieur

Pour votre demande de visa, vous devez être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur allemand ou étranger reconnu en Allemagne ou considéré comme équivalent. Vous pouvez reporter votre diplôme à la base de données ANABIN de la Conférence des ministres de l’Education et des Affaires culturelles afin de vérifier sa reconnaissance : https://anabin.kmk.org/anabin.html.

Dans l’hypothèse où votre diplôme n’est pas considéré comme “équivalent” ou répertorié dans ANABIN, vous avez la possibilité de demander une reconnaissance auprès de l’Office central de l’éducation à l’étranger :

(https://www.kmk.org/zab/zentralstelle-fuer-auslaendisches-bildungswesen.html).

Les frais de dossier pour l’établissement d’un visa s’élèvent à 75€.

En dehors des demandes de visa, tous les actes officiels exécutés par le services des visas sont gratuits, seules les dépenses annexes doivent être réglées.

4. Autorisattion de travail

Une autorisation de travail sera sollicitée auprès du Service central de placement de l’Agence fédérale pour l’emploi dans le cadre de la procédure de la délivrance d’un visa.

Le futur employeur peut également de son côté, demander une “autorisation préalable” avant le dépôt de la demande de visa.

La présentation de cette autorisation préalable permettra de réduire le délai de traitement de la demande visa.