Stages
En France

Fiscalité

Les indemnités perçues par le stagiaire résidant en France ont le caractère d’une rémunération imposable.

Les gratifications versées au titre d’une convention de stage d’une durée supérieure à deux mois sont exonérées d’impôt dans la limite de 18.264,60 € (SMIC annuel 2019), et ce, que le stagiaire soit ou non rattaché au foyer fiscal de ses parents.

Dans le cas où la gratification serait supérieure à ce montant, elle sera soumise à l’impôt sur le revenu pour la partie excédant le plafond.

Etudiants et élève résidant à l’étranger 

Pour les étudiants résidant dans un pays différent de celui dans lequel le stage est effectué, nous vous invitons à vous renseigner sur les modalités de déclaration et d’imposition auprès de l’Administration fiscale de votre pays de résidence.

D’après la plupart des conventions fiscales signées par la France, les revenus perçus lors d’un stage, ne sont pas soumis à l’impôt en France, mais uniquement dans le pays de résidence. Il n’y a donc pas de déclaration à effectuer ou de retenue à la source.