Motifs en arrière-plan Motifs en arrière-plan
Recherche

Menu

Menu

Retrouvez-nous sur

Sommaire :
-- Sommaire --
Logo Frontaliers Grand Est

Les démarches préalables pour les ressortissants des pays tiers

Mise à jour le 11/06/2024

Etudiants ressortissants de l’Union européenne

Ils peuvent se rendre en France et y séjourner librement. Une pièce d’identité ou un passeport en cours de validité suffisent.

Etudiants de pays tiers effectuant un stage dans le cadre d’une formation organisée dans le pays de résidence

Les étudiants ressortissants de pays tiers peuvent séjourner en France pour effectuer un stage si celui a lieu dans le cadre d’un cursus scolaire ou universitaire effectué dans le pays de résidence.

La validation de la convention de stage
L’entreprise doit, 2 mois au moins avant le début du stage, faire valider en ligne la convention de stage par l’administration (Ministère de l’Intérieur et des Outre-mer : https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr/particuliers/#/).
En cas d’accord, la convention visée est transmise à l’étudiant avant son entrée en France.

Si l’administration n’a pas répondu dans un délai de 30 jours (ou 15 jours si le stage relève d’un programme de coopération européen ou intergouvernemental), la demande de validation de la convention est refusée.

Demande de visa
Le séjour dure moins de trois mois
L’étudiant doit déposer dans le pays de résidence une demande de visa de court séjour (visa stagiaire). La demande s’effectue auprès d’une représentation consulaire française.

La liste des consulats et ambassades français à l’étranger se trouve dans le lien suivant :
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/annuaires-du-ministere-de-l-europe-et-des-affaires-etrangeres/ambassades-et-consulats-francais-a-l-etranger/

Le dossier, à déposer auprès d’une autorité consulaire française, doit contenir notamment :

– la convention de stage, visée par l’autorité préfectorale,
– des justificatifs de l’hébergement en France,
– des justificatifs des ressources du demandeur. Elles doivent être suffisantes pour couvrir la durée du séjour (soit au minimum 615 € par mois)

Le séjour dure plus de trois mois
L’étudiant doit déposer dans le pays de résidence une demande de visa de long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) mention stagiaire.

Les démarches sont les mêmes que pour un visa de court séjour.

Dès son arrivée en France, l’étranger étranger doit se présenter auprès de l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration (https://www.ofii.fr/ ) pour faire valider son visa « stagiaire ».

Le titre de séjour est d’une durée équivalente à celle du stage, sans pouvoir excéder un an.









Une question ?

Une question relative au travail frontalier. Notre équipe de juristes se tient à votre disposition pour tout besoin d’informations relatif au droit du travail, à la sécurité sociale ou à la fiscalité des frontaliers.

Contactez-nous