Equivalence des diplômes
Principe de mobilité en Europe

Indépendance des établissements

Malgré l’harmonisation introduite par le processus de Bologne, les systèmes éducatifs demeurent de la responsabilité des autorités nationales des pays de l’Union européenne. Les Etats et les établissements d’enseignement supérieur sont autonomes en matière de reconnaissance des diplômes.

Les systèmes éducatifs diffèrent d’un pays à l’autre. De ce fait, un niveau d’études peut ne pas être reconnu par une université étrangère. Dans ce cas, il est possible d’avoir à effectuer une formation supplémentaire pour commencer des études dans le pays d’accueil.

  • Pour commencer des études supérieures à l’étranger à la fin du cursus secondaire, il vous faut une reconnaissance de votre diplôme de fin d’études secondaires, dispensée par l’établissement d’enseignement supérieur ou par une autorité administrative.
  • Si vous souhaitez poursuivre des études dans un autre pays de l’Union européenne (UE), vous devrez peut-être entreprendre des démarches auprès des autorités de ce pays pour faire reconnaître votre niveau d’études. Vérifiez également dès le départ si votre cursus sera reconnu dans le pays de votre choix.

Il n’existe pas à proprement parler de reconnaissance des diplômes universitaires. Dans la plupart des cas, vous pouvez obtenir une «attestation de comparabilité», ou une «attestation de niveau d’étude» qui évalue votre diplôme universitaire au regard du système en vigueur dans le pays d’accueil. Cette attestation vous sera délivrée par le centre ENIC-NARIC du pays d’accueil.