Motifs en arrière-plan Motifs en arrière-plan

Recherche

Menu

Menu

Retrouvez-nous sur

Sommaire :
-- Sommaire --
Logo Frontaliers Grand Est

Affiliation

Mise à jour le 13/05/2024

Consultez notre vidéo dédiée sur les premières démarches au Luxembourg:

C’est votre employeur qui doit, dans les 8 jours de votre entrée en service, vous inscrire auprès du Centre Commun de la Sécurité Sociale.  
Vous obtiendrez ainsi un numéro de sécurité sociale. Vous serez alors assuré en qualité d’assuré principal et pourrez alors vous faire soigner au Luxembourg.

Les membres de votre famille peuvent également bénéficier des prestations en nature, c’est-à-dire de soins de santé au Luxembourg. Pour ce faire, vous devrez inscrire vous-même les membres de votre famille auprès de la caisse de maladie luxembourgeoise compétente. En effet, votre conjoint(e) ou partenaire (s’il n’est pas assuré principal lui-même) et vos enfants à charge, appelés co-assurés, ne sont pas assurés automatiquement avec vous.

Remarque : la CPAM doit vous fournir une attestation indiquant que les membres de votre famille ont droit à ces prestations. Vous devez alors remettre cette attestation à la caisse de maladie luxembourgeoise.

Pour que vous et votre famille puissiez vous faire soigner dans votre pays de résidence

Pour que votre famille et vous-même puissiez bénéficier des prestations en nature et des remboursements des soins de santé dans votre pays de résidence, vous devez vous inscrire auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de domicile.

Cette inscription se fait à l’aide d’un formulaire délivré par l’autorité compétente du Luxembourg (Caisse Nationale de Santé) : le document portable S1.

Une fois inscrits, les membres de votre famille peuvent donc se faire soigner dans leur pays de résidence. Si tel est le cas, vos enfants bénéficient du régime français d’assurance maladie.

Vous devez choisir un médecin traitant chargé de suivre votre état de santé et de vous orienter vers d’autres médecins en cas de nécessité. Si vous ne respectez pas ce parcours de soins (qui consiste donc à consulter en premier lieu votre médecin traitant), vous subirez un remboursement moins important de vos frais médicaux.

La consultation du médecin traitant ne joue que pour les soins que vous recevez en France.
Si vous recevez des soins au Luxembourg, il n’y a plus besoin de consulter au préalable le médecin traitant, puisque vous dépendez du régime luxembourgeois. Il est possible de choisir votre médecin traitant au Luxembourg si ce dernier répond à certains critères.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter votre CPAM.

Une question ?

Une question relative au travail frontalier. Notre équipe de juristes se tient à votre disposition pour tout besoin d’informations relatif au droit du travail, à la sécurité sociale ou à la fiscalité des frontaliers.

Contactez-nous