Protection sociale
Allocations familiales Luxembourg

Si vous travaillez au Luxembourg et que vous élevez seul vos enfants ou si vous et votre conjoint travaillez au Luxembourg, vous avez droit aux prestations familiales « exportables » du Luxembourg.

Si vous travaillez au Luxembourg et que votre conjoint ou un membre de votre ménage travaille en France ou y perçoit des revenus de remplacement (ex : chômage), vous bénéficiez des prestations familiales en France.

Toutefois si le montant de ces prestations est inférieur à celui que vous auriez touché des prestations du Luxembourg, alors vous percevrez la différence (le « complément différentiel »)

Montant

Mise à jour : 20/07/2021

Conditions et montant

Avant la réforme entrée en vigueur le 1er août 2016 :

Les familles qui bénéficiaient des allocations avant la réforme, continuent de toucher les allocations et le boni pour enfant selon la réglementation en vigueur « gelée » avant la réforme.

Les allocations familiales sont ainsi accordées à partir du premier enfant (légitime ou légitimé, adoptif, naturel reconnu et élevé dans le ménage de l’auteur qui l’a reconnu, sous tutelle) et sont versées aux parents si l’enfant est élevé dans leur ménage commun, sinon à celui des parents ou à la personne physique ou morale qui exerce la garde effective de l’enfant.

Les montants des allocations familiales continuent de varier, selon l’ancien système, en fonction du nombre d’enfants vivant au foyer et leur âge avant la réforme (en euros/mois) :

Nombre d'enfant(s)

Montant mensuel versé par enfant

Montant mensuel total versé à la famille

1 enfant

265,00 €

265,00 €

2 enfants

297,24 €

594,48 €

3 enfants

344,46 €

1.033,38 €

4 enfants

368,02 €

1.472,08 €

5 enfants

382,16 €

1.910,80 €

À noter : pour les enfants ouvrant droit à l’allocation familiale avant le 1er août 2016 et faisant partie d’un ménage de 2 enfants et plus, les montants de l’allocation familiale et du boni pour enfant applicables avant la réforme restent inchangés. Toutefois, en cas d’interruption du droit à cette allocation inchangée après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi,  l’enfant, à nouveau attributaire, sera soumis aux nouvelles dispositions sans prendre en compte le montant touché dont il bénéficiait avant l’entrée en vigueur de la réforme.

Après la réforme entrée en vigueur le 1er août 2016 

La réforme redéfinit la notion de membre de la famille du travailleur comme étant les enfants nés dans le mariage, hors mariage et les enfants adoptifs du travailleur. Cette nouvelle définition est applicable depuis le 1er août 2016.

Par conséquent, les enfants du conjoint du travailleur qui ne sont pas ses enfants biologiques ou adoptifs n’ouvrent plus droit aux allocations.

Cette disposition s’applique à tous les enfants nés le 1er août 2016 ou après et aux enfants qui s’installent au Luxembourg ou dont l’un des parents commencent à travailleur au Luxembourg le 1er août 2016 ou après. Ce système remplace le système du groupe familial, où le montant par enfant augmente avec le nombre d’enfants.

Les montants variables en fonction du nombre d’enfants indiqués précédemment sont remplacés par un montant unique de 265,00 € incluant le boni pour enfant qui sera attribué par enfant et par mois.

Le montant des allocations familiales sont les suivants  (en euros/mois) :

Nombre d'enfant(s)

Nouveau montant mensuel

1 enfant

265,00 €

2 enfants

530,00 €

3 enfants

795,00 €

4 enfants

1060,00 €

5 enfants

1325,00 €

Des majorations continuent d’être accordées en fonction de l’âge des enfants et ont été revalorisées. Celles-ci s’appliquent pour tous les enfants, nés avant ou après la réforme :

Âge

Majoration

(en euros/mois)

De 6 ans à 11 ans

20,00 € (16,17 € auparavant)

12 ans et plus

50,00 € (48,52 € auparavant)

Durée

Le droit à l’allocation peut être prolongé jusqu’à 25 ans accomplis pour les jeunes qui poursuivent à titre principal des études secondaires, des études secondaires techniques, un enseignement spécialisé, un apprentissage, une formation complémentaire ou préparatoire.L’allocation est due à partir du mois de naissance jusqu’à l’âge de 18 ans accomplis.

Le droit à l’allocation a été rabaissé de 27 à 25 ans accomplis et la réforme a élargi la qualification des études ouvrant droit au maintien de l’allocation familiale, puisque jusqu’ici de nombreux jeunes étaient privés du bénéfice d’allocations familiales tout en poursuivant des études secondaires

L’allocation de rentrée scolaire

L’allocation annuelle de rentrée scolaire est versée en faveur de tout enfant âgé de plus de 6 ans, bénéficiaire d’allocations familiales pour le mois d’août de l’année en cours.

La réforme des prestations familiales a introduit un montant unique par enfant qui varie en fonction de l’âge. Le montant ne dépend donc plus du nombre d’enfants.

Âge

Montant

(en euros/mois)

De 6 ans à 12 ans

115,00 €

12 ans et plus

235,00 €