Motifs en arrière-plan Motifs en arrière-plan
Recherche

Menu

Menu

Retrouvez-nous sur

Sommaire :
-- Sommaire --
Logo Frontaliers Grand Est

Travailler dans l’artisanat

Mise à jour le 04/07/2024

Certains métiers de l’artisanat sont soumis à une autorisation spécifique en Allemagne.  Il s’agit des métiers réglementés du « plein artisanat », au nombre de 41. Parmi eux on compte les métiers de maçon, charpentier, peintre, électrotechnicien, coiffeur, etc. Ces métiers sont soumis au code de l’artisanat (« Handwerksordnung ») et ne sont accessibles qu’aux personnes possédant un brevet de maîtrise (« Meisterprüfung »). En effet, ils exigent un bon niveau de technicité pour être exercés en toute sécurité. Ce titre est exigé pour travailler en tant que travailleur indépendant, mais aussi pour exercer comme salarié qualifié avec des responsabilités.

Il est possible de créer et diriger une entreprise artisanale sans posséder soi-même le brevet de maîtrise. Il est impératif dans ce cas d’embaucher un directeur technique diplômé. Toute personne possédant une formation professionnelleBerufsabschluss ») dans le domaine souhaité peut passer l’examen du brevet de maîtrise pour accéder au titre de « Meister ».

De nombreuses professions artisanales ne sont pas réglementées. Une qualification professionnelle est néanmoins exigée pour les exercer.

Reconnaissance des qualifications étrangères

Les chambres des métiers locales (Handwerkskammern) sont chargées de l’évaluation des qualifications. En tant que candidat ressortissant de l’UE, vous devez contacter la chambre des métiers du lieu d’installation souhaité.
La reconnaissance du diplôme peut être complète ou partielle. Le titre allemand de « Meister » ne vous sera pas délivré, mais vous obtiendrez une équivalence vous permettant d’exercer votre profession dans les mêmes conditions qu’une personne possédant le titre.

La liste des chambres des métiers en Allemagne se trouve sur ce site :

Contact en Sarre :
Handwerkskammer des Saarlandes
Saarbrücken
Tél. : 00 49 681 58090
info@hwk-saarland.de

Le dossier de demande de reconnaissance est à envoyer à la Chambre des métiers concernée.

Documents  à joindre à la demande (liste non exhaustive) :
– Diplômes (copies certifiées conformes peuvent être demandées),
– Justificatifs d’expérience professionnelle,
– Éventuellement justificatifs de formation continue.

Liste complète sur le portail officiel de la reconnaissance des diplômes :

Les documents sont à faire traduire en allemand par un traducteur assermenté.
Si vous n’êtes pas en possession de tous les justificatifs, vous pouvez attester de vos compétences par un entretien spécialisé, ou un test d’habileté (voir avec les chambres des métiers).

En cas de différence substantielle entre votre formation et la formation en Allemagne, vous pouvez vous soumettre à un stage d’adaptation ou une épreuve d’aptitude organisée par la Handwerkskammer.

Coût

Ils peuvent aller jusqu’à 600 €.
D‘autres coûts (traductions, stage d’adaptation, test d’aptitude, etc)  peuvent se rajouter.

Le métier de maçon (Maurer)

  • Si vous souhaitez vous installer en tant que maçon, vous devez vous enregistrer au registre des maçons. Pour cela, vous devez faire reconnaître votre diplôme pour obtenir une équivalence du titre de « Meister ».
    Contactez la chambre des métiers (Handwerkskammer) de votre lieu d’installation souhaité.

  • Si votre qualification, et/ou une expérience professionnelle correspondent aux exigences de la profession, vous pourrez obtenir une équivalence vous permettant d’exercer votre métier.

Une question ?

Une question relative au travail frontalier. Notre équipe de juristes se tient à votre disposition pour tout besoin d’informations relatif au droit du travail, à la sécurité sociale ou à la fiscalité des frontaliers.

Contactez-nous