Protection sociale
Retraite

En tant que salarié, vous cotisez à l’assurance vieillesse-invalidité en Allemagne. Vos cotisations sont prélevées directement sur votre salaire par votre employeur.

Si vous avez travaillé uniquement en Allemagne, vous pouvez bénéficier d'une pension de retraite allemande à compter de 5 ans (60 mois) d’affiliation à l’assurance vieillesse, cotisation nécessaire à l'ouverture de droits.

Si vous avez travaillé en France (et/ou dans un autre État de l'Espace Économique Européen), et en Allemagne, vous percevez une pension de retraite de chaque État, à la condition d'avoir cotisé dans chaque État pendant au moins une année.

Chaque pays calcule et paye proportionnellement la part de retraite qui vous revient.

L’âge de la retraite n’est pas le même en France et en Allemagne.

Le régime de retraite complémentaire n’est pas obligatoire en Allemagne; pour en bénéficier, vous devez contracter une assurance privée auprès d’une compagnie d’assurance, à moins que votre employeur ait mis en place un tel régime pour le personnel de son entreprise.

Âge de départ

Mise à jour : 20/08/2021

Vous avez fait toute votre carrière en Allemagne

L’âge légal de la retraite est fixé en Allemagne à 65 ans, mais il est progressivement repoussé à 67 ans pour les classes d’âge de 1947 à 1964. Les personnes âgées de 65 ans révolus justifiant de 45 années de cotisation ne sont pas concernées par cette mesure.

Pour pouvoir bénéficier d’une pension de retraite de la part de l’État allemand, vous devez comptabiliser au minimum 5 années de cotisation (60 mois) à l’assurance vieillesse allemande. Si ce n’est pas le cas, les périodes de cotisation dans les différents États de l’Union européenne seront toutefois prises en compte.

Vous pouvez également bénéficier, sous certaines conditions, d’une pension anticipée. Il vous sera alors appliqué un coefficient de minoration de 0,3% par mois d’anticipation.

Les personnes nées jusqu’en 1952 ont la possibilité de prendre une retraite à partir de 63 ans sans décote (disposition transitoire : § 236 b SGB VI). Elles doivent néanmoins justifier de 45 années de cotisation.

Vous avez fait votre carrière en partie en Allemagne et en partie en France (ou dans une autre pays de l’Espace économique européen) :

En Allemagne, l’âge légal de la retraite est de 65 à 67 ans (en fonction de votre année de naissance). En France, l’âge légal est de 60 à 62 ans selon votre année de naissance.

Si vous travaillez en Allemagne après avoir travaillé en France

Dès lors que vous avez au moins 60 mois d’assurance (en Allemagne ou à défaut en cumulant les périodes d’assurances effectuées en Allemagne et en France ou dans les autres pays de l’Espace Économique Européen) et que vous avez atteint l’âge légal pour la retraite (de 65 à 67 ans en fonction de votre année de naissance), vous pouvez bénéficier d’une pension vieillesse allemande. L’État allemand vous paiera directement et proportionnellement sa part de pension. Les autres États dans lesquels vous avez travaillé verseront également leurs parts, à partir du moment où vous avez cotisé au moins 12 mois dans les pays en question.

Dans certains cas, vous pouvez prendre votre retraite anticipée à partir de 60 ans (selon votre situation et votre année de naissance). Cependant il sera appliqué sur la part de votre pension d’origine allemande un coefficient minoratif de 0,3% par mois d’anticipation entre la date à laquelle vous prenez votre retraite et l’âge légal de départ à la retraite. La minoration qui vous aura été appliquée, demeurera une fois de l’âge légal de départ à la retraite atteint et sera appliquée pour les pensions de survie.

Vous pouvez également prendre votre retraite après l’âge légal de votre retraite (de 65 à 67 ans). Il sera alors appliqué un coefficient de majoration de 0,5% par mois de report.

Si vous avez travaillé en Allemagne avant de travailler en France

Vous pouvez bénéficier de la retraite en France entre 60 ans et 62 ans selon votre date de naissance. La pension française sera proportionnelle à la période d’assurance que vous y aurez accomplie. Vous devrez attendre d’atteindre l’âge légal de la retraite en Allemagne pour avoir droit à la pension vieillesse allemande sans minoration. Celle-ci sera proportionnelle à la période d’affiliation en Allemagne.

Exemple : Vous avez travaillé 25 ans en Allemagne puis 12 ans en France. A l’âge de 62 ans, vous pourrez bénéficier d’une pension française correspondant à 12 ans de cotisation sur un total de 40 à 43 années (selon votre année de naissance). A 67 ans vous pourrez bénéficier d’une pension d’origine allemande correspondant à 25 années de cotisation sur un total de 45 années. Vous pouvez décider de bénéficier d’une retraite anticipée allemande correspondant à vos 25 ans d’activité. Celle-ci subira toutefois, sauf exception un coefficient minoratif (0,3% pour chaque mois anticipé avant l’âge légal de départ à la retraite).