Droit du travail
Contrat de travail

Le droit du travail suisse comporte de nombreuses spécificités, que ce soit en matière de rémunération, temps de travail ou préavis à respecter.

Vous trouverez dans cette rubrique les informations utiles sur les différents contrats que vous pourrez signer en Suisse, leur durée, contenu, etc.

Salaire minimum

Mise à jour : 17/08/2021

Il n’existe pas de rémunération minimale, au niveau national en Suisse (certains cantons ont cependant mis en place un salaire minimal cantonal). Les salaires sont négociés soit individuellement, soit collectivement. Les négociations collectives sont menées par les partenaires sociaux (syndicats et association patronales) pour une branche de métier ou pour des entreprises spécifiques. Les conditions de travail et les salaires sont alors fixés d’un commun accord dans le cadre d’une convention collective de travail (CCT). Ces dernières peuvent entre autre prévoir des dispositions régissant le salaire ainsi que les modalités de versement de celui-ci.

Pour certaines branches d’activité ou catégories de professions, qui sont peu syndiquées et non soumises à une CCT, les autorités peuvent édicter des contrats-types de travail (CTT), permettant ainsi de prévoir des salaires minimaux impératifs s’appliquant  dans toute la branche et ne pouvant être modifié qu’en faveur du travailleur.

Si rien n’est prévu par ces conventions, l’employeur est également libre d’attribuer une prime, un intéressement, un 13ème mois,  etc.

Le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) a mis en place un calculateur national[1] de salaires qui permet de calculer le salaire d’usage en Suisse pour la branche, compte tenu du profil individuel du travailleur (âge, ancienneté, formation, position dans l’entreprise, ainsi que profession).

C’est un indicateur car toute entreprise peut disposer de sa propre grille de salaire.


[1] https://entsendung.admin.ch/Lohnrechner/home