Droit du travail
Contrat de travail

Le droit du travail suisse comporte de nombreuses spécificités, que ce soit en matière de rémunération, temps de travail ou préavis à respecter.

Vous trouverez dans cette rubrique les informations utiles sur les différents contrats que vous pourrez signer en Suisse, leur durée, contenu, etc.

Contrat à durée indéterminée (CDI)

Mise à jour : 17/08/2021

Le contrat de travail suisse ne nécessite pas d’écrit. Il est valable et réputé conclu lorsque l’employeur accepter l’exécution d’un travail qui ne doit être fourni que contre un salaire. 

A noter : un écrit est recommandé dans la mesure où en cas de litige, la preuve de l’existence d’une relation de travail est plus facilement rapportée. 

Pour un contrat de travail conclu pour une durée indéterminée, l’employeur a l’obligation dans un délai d’un mois à compter du début de la relation de travail, d’informer par écrit le salarié des principaux éléments contractuels.

Quelles mentions le contrat de travail doit-il comporter ? 

Le contrat de travail doit comporter les mentions suivantes : 

  • le nom de l’employeur et du salarié,
  • la date du début du contrat,
  • la nature du travail qui doit être fourni,
  • le salaire à verser en contrepartie,
  • la durée de la période d’essai : elle ne doit pas dépasser trois mois et n’a pas de durée minimum imposée. Les deux parties doivent donner un préavis de sept jours avant de se séparer,
  • le délai de préavis avant résiliation du contrat.
Quelle est la langue utilisée dans le contrat de travail ? 

Les parties ont le choix de la langue utilisée dans le contrat. Si le travailleur ne comprends pas les termes du contrat, il peut demander une traduction à son employeur. A noter que la version traduite par l’employeur est opposable aux deux parties en cas de litige.