Le cumul emploi-retraite

Etre frontalier, c’est parfois ne pas bénéficier en même temps de toutes ses pensions de retraite et donc, être contraint de continuer à travailler. Vous percevez une retraite d’un ou plusieurs pays mais vous souhaitez continuer à travailler : nous vous expliquons les règles du cumul emploi-retraite dans la Grande Région.

Peut-on cumuler un emploi et le versement d’une pension de retraite ?

Il est possible pour un travailleur frontalier de cumuler une pension de retraite de son pays de résidence et/ou d’un autre pays de l’Union européenne dans lequel il a exercé une activité professionnelle, et des revenus du travail. Les règles de cumul entre le versement de la pension de retraite et la perception de revenus d’activité sont propres à chaque pays. Néanmoins, tous les pays de la Grande Région permettent ce cumul.

Cumuler un salaire avec une pension allemande

Le cumul emploi-retraite est possible sans limite lorsque le retraité a atteint l’âge standard de la retraite en Allemagne (entre 65 et 67 ans ; 65 ans et 87mois en 2019). Dans cette situation, peu importe le montant des revenus du travail, la pension de retraite allemande ne sera pas diminuée.

Dans le cas contraire, le cumul reste possible mais le montant de la pension peut se voir diminuer. En deçà de 6.300 € de salaire par an, le montant de la pension de retraite reste le même. Au-delà de ce montant, 40% des salaires perçus viennent en déduction du montant de la pension versée. Si la somme de cette pension réduite et des salaires perçus est supérieure à la moyenne des 15 meilleures années cotisées, le montant des salaires vient réduire le montant de la pension à concurrence de cette moyenne.

Cumuler un salaire avec une pension belge

Lorsque l’assuré a 65 ans ou lorsqu’il a effectué une carrière d’au moins 45 ans, il peut cumuler un emploi et une pension de retraite belge sans limite. Si l’une ou l’autre condition n’est pas remplie, il peut exercer un emploi mais le montant de la pension peut être réduit. Le plafond de revenus dont il peut bénéficier sans impact sur le montant de sa retraite dépend de son âge et du fait de savoir s’il a un enfant à charge. Il est possible de retrouver ce plafond sur le site internet de Service Fédéral des Pensions en Belgique :   https://www.sfpd.fgov.be/fr/montant-de-la-pension/travailler#combien .

En cas de non-respect de ce plafond, la pension sera réduite au prorata du montant du salaire qui dépasse le plafond (voire suspendue).

Cumuler un salaire avec une pension française

Lorsque le retraité a liquidé l’ensemble de ses pensions de retraite de base et complémentaire, française et étrangère et qu’il a droit à une pension de retraite de base à taux plein du régime générale : il peut cumuler un emploi sans limite avec le montant de sa retraite française.

Si l’une de ces deux conditions n’est pas remplie, le cumul reste possible avec un éventuel impact sur le montant de la retraite. Tout d’abord, si le retraité souhaite poursuivre sa carrière chez le même employeur, il doit respecter un délai de carence de 6 mois entre le 1er versement de sa retraite et la reprise d’activité (dans le cas contraire, la pension n’est pas versée pendant ces 6 mois).

Ensuite, le montant des revenus doit respecter un plafond tel que 98,25% de la somme de la retraite cumulée avec les salaires ne doit pas dépasser soit 160% SMIC (2.433,95 €bruts mensuels en 2019) soit la moyenne des 3 derniers salaires perçus avant la retraite. En cas de dépassement du plafond le plus avantageux, la retraite est réduite à proportion du dépassement.  

Cumuler un salaire avec une pension luxembourgeoise

Le pensionné qui a atteint l’âge légal de la retraite (pas pris la retraite de manière anticipée) peut cumuler sa retraite luxembourgeoise avec une activité professionnelle sans limite. S’il a demandé sa pension de manière anticipée, il pourra exercer une activité salariée mais devra respecter un certain plafond :

– Si le salaire perçu est inférieur à 1/3 du salaire social minimum sur une année : il pourra cumuler sans réduction de sa pension de retraite.

– Si le montant perçu est supérieur au tiers du SSM réparti sur un an, par mois, mais qu’il est inférieur à la moyenne des revenus des 5 meilleures années cotisées : le montant de la pension est réduite à proportion du dépassement de ce plafond.

– Si le montant perçu est supérieur à la moyenne des 5 meilleures années cotisées : la pension de retraite anticipée est suspendue.