Motifs en arrière-plan Motifs en arrière-plan

Recherche

Menu

Menu

Retrouvez-nous sur

Sommaire :
-- Sommaire --
Logo Frontaliers Grand Est

Allocations et arrêt de travail

Mise à jour le 29/07/2021

Vous devez signaler à la Caisse de compensation suisse compétente et ce, dans un délai de 1 mois, la cessation de votre activité dans ce pays.

L’allocation est fonction à la fois du statut de travailleur du parent frontalier ainsi que de l’âge et de la situation des enfants. Lorsque les enfants remplissent les critères d’éligibilité, le droit aux allocations est fonction du versement d’un salaire. Ainsi, le travailleur qui perçoit un salaire a droit aux allocations tant qu’il perçoit des revenus. Ce droit prend fin avec la fin du versement d’un salaire.

Toutefois il existe des exceptions à ce principe. Le droit est maintenu lorsque l’ayant-droit est empêché de travailler en raison de son décès, d’un accident, d’une maladie, ou d’une grossesse. Dans ces situations, le droit est conservé durant le mois de la survenance de l’événement et allongé les 3 mois suivant. Ce droit est également maintenu en cas de congé maternité pendant 16 semaines au maximum et en cas de congé pour activité de jeunesse.

Une question ?

Une question relative au travail frontalier. Notre équipe de juristes se tient à votre disposition pour tout besoin d’informations relatif au droit du travail, à la sécurité sociale ou à la fiscalité des frontaliers.

Contactez-nous