Motifs en arrière-plan Motifs en arrière-plan
Recherche

Menu

Menu

Retrouvez-nous sur

Sommaire :
-- Sommaire --
Logo Frontaliers Grand Est

Dans la petite enfance

Mise à jour le 08/07/2024

Dans le Canton de Bâle-Ville, il existe, de la même manière qu’en Allemagne, plusieurs types d’accueil pour les tout petits. La prise en charge des enfants s’effectue à partir de 3 mois dans les crèches, mais aussi les « Kindertagesstätte » (Kitas). Ces structures de garde accueillent les enfants de 3 mois jusqu’à l’âge de 5 ans ou 6 ans.  On trouve également des structures internationales qui, sur le modèle de l’école maternelle française, prennent en charge les enfants à 3 ans.

Le suisse allemand, ou l’allemand standard sont couramment parlés dans le Canton. Néanmoins le bilinguisme allemand-anglais est encouragé dans de nombreuses structures, ainsi que le bilinguisme allemand-français.

Obligatorische Deutschförderung (Apprentissage obligatoire de l’allemand)

Le Canton de Bâle-Ville mène une politique éducative dynamique pour l’accueil et l’intégration des nouveaux venus, dès la petite enfance. Les éducateurs parlent allemand, et les enfants peuvent continuer à parler leur langue d’origine. Les différentes cultures sont respectées et mises en valeur dans la pédagogie.

Une politique éducative favorise l’apprentissage obligatoire de l’allemand pour les enfants non germanophones dès le plus jeune âge (4 ans et demi).
Les enfants rencontrant des difficultés avec l’allemand doivent être en contact avec la langue locale au minimum un an avant l’entrée au Kindergarten, soit dès 4 ans. Le niveau d’allemand des enfants est évalué dès le plus jeune âge (3 ans et demi). Une sensibilisation à la langue s’effectue dans les garderies (Spielgruppen) ou, si les parents le souhaitent dans des Tagesheimen (crèches) ou Tagesfamilien (crèches familiales) au minimum deux demi journées par semaine. Une participation financière est apportée par le Canton selon les revenus. En général, les enfants fréquentent les garderies dès 3 ans.

Les structures de garde bilingues pour les tout petits

Adresses des garderies (Spielgruppen) favorisant l’apprentissage de l’allemand :
http://www.volksschulen.bs.ch/schulsystem/vor-dem-kindergarten/obligatorische-deutschfoerderung.html

Adresses des crèches (Tagesheime) et crèches familiales (Tagesfamilien)
www.tagesbetreuung.bs.ch

Les crèches et Kitas bilingues

De nombreuses structures privées proposent un accueil bilingue de 3 mois jusqu’à l’entrée à l’école.

  • Crèche « Les ptits Lutins » (Bâle): crèche franco-suisse.
    Crèche francophone accueillant 24 enfants de 3 mois à 5 ans. L’initiation à l’allemand se fait de manière progressive, avec des temps ludiques.
    http://www.ptitslutins.ch/
  • Crèche “La petite bulle” de l’école française de Bâle
    Accueil des petits de 3 mois à 2 ans. Initiation à l’allemand lors de temps de jeux, d’éveil et de musique.
    https://www.efdb.ch/

Les structures bilingues allemand-anglais
  • Les Kitas Globegarden (Bâle)
    Les Kitas Globegarden, au nombre de quatre à Bâle et dans les environs, proposent un accueil bilingue suisse allemand-anglais, avec du personnel anglophone. Certaines n’incluent que la crèche, d’autres un Kindergarten aussi : Globegarden Malzgasse (Kita), Globegarden Markthalle (crèche et Kindergarten), Globegarden Neubadrain, Globegarden Paulusgasse (Kita).
    www.globegarden.ch
  • Les Kitas Ylaa (Bâle)
    Dans Bâle, trois structures proposent un accueil bilingue allemand-anglais de 3 mois jusqu’à l’entrée à l’école (6-7 ans). Accueil multiculturel (jeux, repas, chants). Allemand et anglais sont parlés en parallèle. Chaque encadrant parle sa langue (1 personne, 1 langue).
    www.ylaa.ch
  • Billingual Kids Academy (Bâle)
    Garderie d’enfants, école, crèche
    Bilinguisme Allemand, anglais
    www.bkabasel.ch

Une question ?

Une question relative au travail frontalier. Notre équipe de juristes se tient à votre disposition pour tout besoin d’informations relatif au droit du travail, à la sécurité sociale ou à la fiscalité des frontaliers.

Contactez-nous