Motifs en arrière-plan Motifs en arrière-plan
Recherche

Menu

Menu

Retrouvez-nous sur

Sommaire :
-- Sommaire --
Logo Frontaliers Grand Est

Dans la très petite enfance

Mise à jour le 04/10/2021

L’éducation plurilingue dans la petite enfance

Les trois langues du pays sont parlées et apprises en milieu scolaire, en suivant l’ordre d’introduction prescrit par le ministère : d’abord le luxembourgeois, puis l’allemand et le français.

L’accueil dans les crèches se fait principalement avec des encadrants parlant le luxembourgeois. Les enfants non luxembourgophones peuvent ainsi se familiariser avec cette langue avant d’entamer le cursus scolaire.

L’accueil dans les crèches se fait principalement dans des structures d’accueil publiques conventionnées, gérées par les services d’éducation et d’accueil (SEA). Il existe à côté de nombreuses structures d’accueil privées non conventionnées, où l’on parle souvent le français.

Le français dans les crèches

Le gouvernement ambitionne de développer le multilinguisme chez les enfants dès le plus jeune âge, pour les préparer à la société luxembourgeoise. Dans les crèches, il s’agit de familiariser les enfants de 1 à 4 ans avec le français, à côté de la langue luxembourgeoise. Un encadrement s’effectue par du personnel éducatif parlant le luxembourgeois et/ou le français. Cette mesure est couplée avec le système du chèque service-accueil. Elle concerne les crèches conventionnées tout comme les crèches à vocation commerciale.

Une question ?

Une question relative au travail frontalier. Notre équipe de juristes se tient à votre disposition pour tout besoin d’informations relatif au droit du travail, à la sécurité sociale ou à la fiscalité des frontaliers.

Contactez-nous