Protection sociale
Chômage

Les indemnités de chômage versées par l’ONEM ne bénéficient en principe qu’aux personnes résidentes en Belgique. Les salariés résidant à l'étranger, mais ayant perdu leur emploi en Belgique peuvent bénéficier des services de placement de l'ONEM, mais doivent s'adresser aux autorités compétentes de leur État de résidence en ce qui concerne les indemnités de chômage.

Pour résumer,

  • Si vous êtes au chômage complet, c'est-à-dire s’il y a une rupture définitive de votre contrat de travail, vous bénéficiez des prestations de l’assurance chômage en France.
  • Si vous êtes au chômage temporaire, c'est-à-dire si vous ne travaillez plus en raison d’une interruption de l’activité de l’entreprise (intempéries dans le BTP, chômage technique, chômage de source conjoncturel, grève, lock-out) vous bénéficiez de prestations belges.

Chômage et âge de la retraite

Mise à jour : 23/07/2021

À l’âge légal minimum de la retraite (situé entre 60 et 62 ans selon votre année de naissance), la retraite belge ne peut pas être liquidée à taux plein à la différence de la retraite française car l’âge légal de la retraite en Belgique est fixé actuellement à 65 ans.

Attention : Il est prévu que l’âge légal de la pension belge soit relevé à 66 ans en 2025 et à 67 ans en 2030.

Ainsi, vous ne percevrez de 60 à 65 ans que la seule part française,  qui sera proportionnelle à la période d’assurance que vous y aurez accompli. Vous devrez attendre l’âge belge minimal requis pour avoir droit à la pension vieillesse belge « normale», laquelle sera proportionnelle à la période d’affiliation en Belgique.

Si vous ne bénéficiez pas du nombre de trimestres nécessaires pour liquider votre retraite à taux plein, vous pourrez bénéficier de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) jusqu’à vos 65 à 67 ans en fonction de votre année de naissance.

Exemple :

Vous avez travaillé 21 ans en Belgique puis 12 ans en France. A 60 ans (si votre année de naissance vous le permet), vous pourrez bénéficier d’une pension française correspondant à 12 ans de cotisation sur un total de 33 années. Et à 65 ans vous pourrez bénéficier d’une pension d’origine belge correspondante à 21 années de cotisation sur un total de 33 années.

Vous ne bénéficiez pas de la part belge avant 65 ans car vous n’avez pas 40 ans de carrière. En effet, vous ne pouvez prétendre à la pension anticipée belge à 62 ans qu’à la condition d’avoir une carrière totale (belge + française) d’au moins 43 années.

Il existe une exception pour les carrières longues : vous pouvez partir à la retraite de manière anticipée en Belgique dès 60 ans si vous avez accompli 44 années de carrière ou encore à l’âge de 61 ans pour une carrière de 43 ans ou à l’âge de 63 ans pour une carrière de 42 ans.