Protection sociale
Retraite

Si vous avez uniquement travaillé en Belgique, votre pension de vieillesse vous sera intégralement versée par la Belgique et ce, même si vous n’y résidez pas.

Si vous avez travaillé en France (ou dans un autre pays membre de l’Union européenne ou de l’Espace Economique Européen ou en Suisse) et en Belgique, vous percevez une pension de retraite de chaque Etat, à condition d’avoir cotisé dans chaque Etat pendant au moins une année (un trimestre pour la France).

Chaque pays calculera et payera proportionnellement la part de retraite qui vous revient.

L’âge légal pour bénéficier de sa pension belge est différent de celui applicable en France.

En effet, l’âge de la retraite est de 65 ans en Belgique et de 60 à 62 ans en France (voir les tableaux : Belgique France).

Le régime de retraite complémentaire n’est pas obligatoire en Belgique. Pour en bénéficier, vous devez contracter une assurance privée auprès d’une compagnie d’assurance, à moins que votre employeur n’ait mis en place un tel régime pour son personnel.

Démarches

Mise à jour : 28/07/2021

En France comme en Belgique, l’Assurance Vieillesse est une assurance sociale obligatoire.

En tant que travailleur en Belgique, vos cotisations à l’assurance pension sont prélevées sur votre salaire directement par l’employeur qui les versera à l’Office Nationale de Sécurité Sociale.

Si vous n’avez jamais travaillé en France

Si vous voulez prendre votre retraite à l’âge légal de la pension (65 ans, 66 ans en février 2025, 67 ans en février 2030), vous devez en faire la demande à l’administration belge compétente (Service Fédéral des Pensions) : Comment introduire ma demande ? | Service fédéral des Pensions (fgov.be)

Si vous souhaitez partir en retraite avant 65 ans, vous pouvez faire votre demande de pension anticipée belge par lettre recommandée avec accusé de réception directement auprès du Service Fédéral des Pensions (SFP) au plus tôt 1 an et au plus tard 1 mois avant la date de prise en cours que vous désirez. Dans la demande, vous devrez indiquer que vous n’avez pas droit à une pension légale en France (votre pays de résidence). Vous pouvez également

L’ONP vous fera parvenir gratuitement chaque année, un extrait annuel où figureront toutes les données de carrières des 2 années précédentes. Par ailleurs, le SFP vous enverra un aperçu global de carrière l’année de vos 30, 35, 40, 45 et 50 ans. Pensez donc à vérifier les données et signaler une éventuelle erreur auprès du SFP.

Il est à noter qu’un aperçu global de votre carrière est disponible à tout moment sur mypension.be.

Vous pouvez toutefois opter pour introduire votre demande en France auprès de la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT) de votre lieu de domicile, laquelle la transmettra à l’organisme belge compétent.

Si vous avez travaillé en France et en Belgique au cours de votre carrière (carrière mixte)

Pour obtenir votre pension, il vous suffit d’introduire en France, un an avant le début de votre retraite, une demande de retraite auprès de la caisse de votre lieu de résidence en précisant bien votre occupation en Belgique (peu importe que vous ayez travaillé en dernier lieu en Belgique ou en France ou dans tout autre Etat de l’Espace économique européen).

Elle se chargera alors des démarches nécessaires à la liquidation des pensions dont vous pouvez bénéficier dans les autres pays membres.

Le droit communautaire pose pour principe que les pensions doivent être liquidées au même moment. Mais il est possible que vous demandiez expressément de repousser la liquidation des retraites dans un ou plusieurs pays et il est possible d’obtenir une liquidation d’une pension lorsque le droit à une autre pension n’est pas ouvert au même moment (âge légal minimum différent d’un État à l’autre).

Par ailleurs il est conseillé, si vous avez travaillé en France, de demander un relevé de carrière à votre caisse quelques années avant votre retraite afin de faire le point et faciliter votre passage administratif à la retraite. Mais cette demande de relevé de carrière ne vaut pas demande de liquidation de pension de retraite !

Vous pouvez également demander, en tant que futur retraité, un relevé de carrière française au CICAS (Centre d’Information et de Coordination de l’Action Sociale) pour connaître vos droits à la retraite complémentaire française.