Permis de travail
Wallonie

Comme la région de Bruxelles ou de Flandre, la région de Wallonie a également déterminé ses propres règles en matière d'autorisation de travail pour les ressortissants de pays tiers à l'Union européenne.

Généralités

Mise à jour : 30/03/2022

Cette région n’a pas mis en place une procédure particulière pour les ressortissants non européens résidant dans un pays frontalier.

Dans cette région, il est important de bien distinguer les travailleurs appartenant à la catégorie générale et ceux appartenant aux catégories spéciales.

Toutes les personnes appartenant à catégorie générale doivent répondre aux conditions suivantes pour l’obtention d’un permis B :

  • Le métier visé doit se trouver sur la liste des fonctions pour lesquelles le Ministre constate une pénurie structurelle de main d’œuvre en région wallonne ;
  • L’employeur et le futur travailleur concluent un contrat de travail d’une durée de 12  mois maximum. A noter qu’un contrat type a été établi !
  • Le futur travailleur ne doit pas avoir été en Belgique en vue d’y être employé avant d’être autorisé à travailler.

Liste des travailleurs appartenant aux catégories spéciales :

  • Travailleur saisonnier,
  • Travailleur visant une carte bleue,
  • Jeune au pair,
  • Chercheur qui ne remplit pas les conditions d’une personne hautement qualifiée,
  • Personnel de direction,
  • Professeur invité,
  • Travailleur hautement qualifié,
  • Stagiaire,
  • Travailleur occupé en exécution d’un accord international,
  • Artiste,
  • Personne exerçant une fonction à responsabilité dans une compagnie de navigation aérienne étrangère ayant un siège d’exploitation en Région wallonne,
  • Travailleur détaché qui vient suivre une formation en région wallonne dans le cadre d’un contrat de vente,
  • Travailleur détaché qui vient suivre une formation au siège belge d’un groupe d’entreprise,
  • Journaliste,
  • Travailleur inscrit au pool des marins de la marine marchande belge,
  • Ministre des cultes,
  • Personne exerçant une fonction à responsabilité dans un office de tourisme de son pays,
  • Résident de longue durée dans un autre état membre de l’UE,
  • Personnel attaché aux commissions des sépultures militaires,
  • Sportif professionnel ou entraineur,
  • Technicien spécialisé pour des travaux d’installation ou de réparation,
  • Titulaire d’un diplôme universitaire effectuant un stage obligatoire afin d’obtenir un diplôme de spécialisation.