Je travaille en Allemagne
Coronavirus – Covid-19

Les informations dont nous disposons se trouvent ci-dessous et sont actualisées dès que nous en avons. Elles sont susceptibles de modifications.

  • Bundesagentur reste à disposition pour les frontaliers par mail et téléphone : sur ce lien
    Les Allemands au Luxembourg et en France avec des mobiles allemands peuvent joindre la hotline allemande, via ce lien
  • FAQ du Landesregierung Saarland ( Sarre) disponible sur  ce lien
  • FAQ de la police allemande disponible sur ce lien

Vos enfants et vos droits

Mise à jour : 27/08/2021

Mon enfant est atteint du Covid-19 : que puis-je faire ?

Si votre enfant est infecté par le coronavirus, il est possible d’appliquer les règles habituelles en place pour les enfants malades. Ainsi, tel que prévu à l’article 45 du livre V du code allemand de la sécurité sociale, vous avez droit à une indemnité de maladie si, vous disposez d’un certificat médical attestant que vous devez vous absenter du travail pour surveiller, vous occuper ou soigner votre enfant malade couvert par l’assurance, et qu’aucune autre personne vivant dans votre ménage n’est pas en mesure de le surveiller, s’en occuper ou soigner l’enfant et si l’enfant n’a pas encore atteint l’âge de 12 ans ou est handicapé et a besoin d’aide. Il est possible de bénéficier d’un maximum de dix jours de congé pour enfant malade par année civile pour chaque enfant (parents isolés : 20 jours). 

Si mon enfant est en quarantaine ou si son école est fermée, quels sont mes droits ?

Si vous êtes résident français, travaillant sur le territoire allemand, il faut se rapprocher directement de votre employeur car actuellement rien de spécifique n’est prévu. Il faut donc voir si un aménagement de vos conditions de travail est envisageable (télétravail par exemple). Si ce n’est pas le cas, il faut que votre employeur se rapprocher directement de la Caisse d’assurance maladie dont il dépend. 

En cas de fermeture d’école et d’impossibilité de travailler : si l’employé n’a aucune solution de garde, il s’agit d’un empêchement de travailler non fautif au sens du § 616 du code civil allemand (BGB). Le salarié devrait alors pouvoir énéficier d’une dispense de travail pendant une courte période tout en continuant à être rémunéré. Cependaqnt, il est nécessaire de vérifier si le § 616 BGB n’a pas été exclu dans le cadre d’une négociation collective ou du contrat de travail.  

Par ailleurs, le ministre fédéral en charge du Travail et des Affaires sociales, Hubertus Heil, a recommandé aux employeurs de faire preuve de flexibilité envers leurs salariés, dans la mesure du possible et de leur accorder un maintien de salaire pendant la première semaine de fermeture des écoles. Ce n’est pas une obligation pour les employeurs mais une recommandation. 

En Allemagne, cette crise est gérée en partie par les différents organismes d’assurance maladie. Rapprochez de vous caisse d’affiliation.