Protection sociale
Les prestations familiales

En tant que travailleur frontalier, vous bénéficiez sous certaines conditions de prestations familiales françaises et/ou de prestations familiales belges. Mais vous ne pouvez pas bénéficier de l’intégralité des prestations des 2 pays.

N.B: Vous devez signaler à la Caisse d’Allocations Familiales de votre lieu de travail, et ce dans les plus brefs délais, la cessation de votre activité en France.

Droits et montants

Mise à jour : 06/09/2022

Si vous travaillez en France et que vous élevez seul(e) vos enfants, ou si vous et votre conjoint travaillez en France, vous avez droit en priorité aux prestations familiales françaises.

Si vous travaillez en France et que votre conjoint n’exerce aucune activité professionnelle et ne touche pas de revenu de remplacement en Belgique, vous avez droit aux prestations familiales en France, et la Belgique vous versera s’il y a lieu une allocation différentielle.

Si vous travaillez en France et que votre conjoint ou un membre de votre ménage travaille en Belgique ou y perçoit des revenus de remplacement, vous bénéficiez en priorité des prestations familiales en Belgique.

Les prestations françaises 

Ne sont pas exportables les prestations familiales françaises suivantes :

  • Les primes à la naissance ou à l’adoption,
  • Les allocations de logement,
  • Le Revenu de Solidarité Active (RSA),
  • L’Allocation de soutien familiale (Asf),
  • L’allocation adulte handicapé.

Vous ne pouvez pas en bénéficier car votre famille et vous-même ne résidez pas dans l’Etat qui vous emploi.

Afin de pouvoir bénéficier des prestations familiales françaises exportables, vous devez transmettre à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) :

  • un formulaire de demande d’allocation que vous fournira la CAF ou à télécharger ici Demande d’allocations familiales (Caf) (Formulaire 11423*06) | Service-public.fr,
  • un formulaire E 401 qui est une attestation concernant la composition de votre famille en vue de l’octroi de prestations familiales et que vous fournira la caisse d’allocations familiales belges où vous êtes inscrit(e) ou la CAF,
  • un extrait d’acte de naissance de votre ou de vos enfants,
  • un relevé d’identité bancaire,
  • une attestation de fin de paiement ou de non-paiement de la caisse d’allocations familiales belge où vous êtes inscrit(e).

La Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) 

Si vous attendez la naissance ou l’adoption d’un enfant, vous bénéficiez des prestations de la PAJE (à l’exception du complément de libre choix de mode de garde et de la prime à la naissance ou à l’adoption).

a) une prime à la naissance ou à l’adoption de votre enfant (prestation non exportable)

La prime de naissance et la prime d’adoption sont des prestations subordonnées à une condition de résidence. Elles ne sont pas exportables pour les frontaliers belges. Il faut donc la demander en Belgique, même si vous n’y travaillez pas.

b) une allocation de base : (prestation exportable)

L’allocation de base a pour objet de faire face aux dépenses liées à la naissance d’un enfant et à son entretien.

Conditions

  • Avoir un enfant de moins de 3 ans à sa charge,
  • Remplir les conditions générales pour pouvoir bénéficier des prestations familiales, 
  • Les ressources perçues par la famille sont prises en compte pour déterminer le droit à l’allocation. Elles ne doivent pas dépasser une limite qui varie selon la situation de l’allocataire (pour 2022) 

Nombre d'enfants à charge

Couple avec deux revenus pour les enfants 

Couple avec un revenu

Parent isolé

1 enfant

42.978 €

32.520 €

42.978 €

2 enfants

49.482 €

39.024 €

49.482 €

3 enfants

57.287 €

46.829 €

57.287 €

Par enfant supplémentaire

7.805 €

7.805 €

7.805 €

A noter que pour un parent isolé, les plafonds de revenus sont les mêmes que pour un couple avec deux revenus. Il y a 2 revenus si chaque personne du couple perçoit un montant annuel de 5.594 € ou plus (en 2020) provenant d’une activité professionnelle ou d’indemnités journalières d’accident de travail ou de maladie professionnelle.

Naissance :

Il faut adresser à la CAF :

– une photocopie du livret de famille ou une photocopie de l’extrait de l’acte de naissance,

– l’attestation du premier certificat de santé de l’enfant.

Un formulaire est téléchargeable à l’adresse www.caf.fr, rubrique « particuliers », puis « formulaires ».

Adoption :

Veuillez demander à votre conseiller CAF voire le CLEISS (lien) au besoin la liste des documents administratifs à fournir, car la prime d’adoption entrainant automatiquement le versement de l’allocation de base n’est ici pas exportable et ne peut donc être perçue par une personne résidant en Belgique.

Montants de l’allocation de base (2022)

Nombre d’enfants à charge

Pour les couples avec 2 revenus

ou les parents isolés


Pour les couples avec 1 revenu

Revenus

Montant

Revenus

Montant

1 enfant

Moins de 35.971 €

182 €

Moins de

27.219 €

182 €

Entre 35.971 € et 42.978 €

91 €

Entre 27.219 € et 32.520 €

91 €

2 enfants

Moins de 41.415 €

182 €

Moins de

32.663 €

182 €

Entre 41.415 € et 

49.482 €

91 €

Entre 32.663 € et 39.024 €

91 €

3 enfants

Moins de  47.947 €

182 €

Moins de 39.195 €

182 €

Entre 47.947 € et 57.287 €

91 €

Entre 39.195 € et 46.829 €

91 €

prestation partagée d’éducation de l’enfant 

La PreParE (enfant né à partir du 1er janvier 2015): cette prestation, s’inscrit dans le cadre d’une interruption totale ou partielle de son activité pour s’occuper de son enfant.

La PreParE a pour objet de permettre à l’un des parents de réduire ou de cesser totalement son activité professionnelle pour s’occuper de son enfant de moins de 3 ans. Afin de bénéficier de la PreParE, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales,
  • avoir au moins un enfant de moins de 3 ans ou avoir adopté un enfant de moins de 20 ans,
  • interrompre totalement ou partiellement son activité professionnelle pour s’occuper de son enfant.
  • justifier d’au moins 8 trimestres de cotisation vieillesse (en continu ou non) validés au titre d’une activité professionnelle :
    • dans les 2 ans qui précédent la naissance de votre enfant si c’est votre 1er enfant,
    • dans les 4 ans s’il s’agit de votre 2e enfant,
    • dans les 5 ans à partir de votre 3e enfant.

Son montant est identique que vous perceviez ou non l’allocation de base de la PAJE. Montants 2022:

Situation du parent

Montant mensuel versé

Activité totalement interrompue

422,21 €

Temps partiel (50% maximum)

272,94 €

Temps partiel (compris entre 50% et 80%)

157,45 €

Il est possible de cumuler 2 PreParE simultanées au sein d’un couple. Toutefois, le montant total des 2 prestations ne peut pas dépasser 422,21 €.

PreParE majorée

Afin de bénéficier de la PreParE majorée, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • avoir cessé son activité professionnelle,
  • avoir au moins 3 enfants à charge.

Le montant de l’allocation est plus important mais la durée de versement moins longue. A noter que le choix de la PreParE majorée est définitif. Le versement intervient au plus tôt après un mois d’observation. Il est possible pour les deux parents de percevoir une telle prestation. Toutefois, cette dernière ne peut pas dépasser en totalité pour les deux parents 690,13 €. 

Montant majoré 

La  PreParE peut être majorée lorsque vous avez au moins 3 enfants à charge, et que vous avez cessé de travailler. Dans ce cas elle s’élève à 690,13 € € par mois pour l’année 2022 (montant au mois d’août 2022).

Le choix entre la PreParE de base et la PreParE majorée est définitif. 

La durée de versement de cette prestation est fonction de la situation familiale.

Nombre d'enfants à charge

Couple

Parent isolé

1 enfant

6 mois pour chaque parent dans la limite du 1er anniversaire de l'enfant.

Jusqu'au 1er anniversaire de l'enfant

2 enfants

24 mois pour chaque parent jusqu'au 3ème anniversaire du plus jeune de vos enfants. Les parents peuvent se partager la prestation.

Par exemple, la mère peut percevoir la prestation pendant 2 ans et le père pendant 1 an jusqu'aux 3 ans de l'enfant.

Jusqu'au 3ème anniversaire du plus jeune de vos enfants

3 enfants et plus

PreParE simple

24 mois pour chaque parent jusqu'au 3ème anniversaire du plus jeune des enfants. Les parents peuvent se partager la prestation.

Ex. : la mère perçoit la prestation pendant 2 ans et le père pendant 1 an jusqu'aux 3 ans de l'enfant.

Jusqu'au 3ème anniversaire du plus jeune de vos enfants

PreParE majorée

8 mois maximum pour chaque parent dans la limite du 1er anniversaire de l'enfant le plus jeune

Jusqu'au 1er anniversaire du plus jeune de vos enfants

Le complément de libre choix de mode de garde 

Il permet une prise en charge partielle de la garde de votre/vos enfants.

Afin de bénéficier du complément de libre choix de garde, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales,
  • Avoir un enfant de moins de 6 ans,
  • Avoir une activité professionnelle, ou vous êtes étudiant,
    • ou vous percevez l’allocation aux adultes handicapés (AAH),
    • ou vous percevez le revenu de solidarité active (RSA) et êtes inscrit dans une démarche d’insertion professionnelle,
    • ou vous percevez l’allocation temporaire d’attente (Ata) et êtes inscrit comme demandeur d’emploi,
    • ou vous percevez l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et êtes inscrit comme demandeur d’emploi.
  • Employer une assistante maternelle agréée ou une garde d’enfant à domicile ou faire appel à une entreprise ou association habilitée ou par une micro-crèche :
    • Assistante maternelle : son salaire brut ne doit pas dépasser 5 fois le SMIC horaire brut (soit 55,35 €  par jour de garde et par enfant au 01/08/2022)
    • Association, entreprise habilitée ou micro-crèche : vous bénéficiez du complément si l’enfant est gardé au moins 16 heures dans le mois.

La Caf prend partiellement en charge la rémunération versée à l’assistante maternelle ou à l’employée à domicile. Ce montant varie selon vos revenus, le nombre d’enfants à charge ainsi que votre situation (en couple ou célibataire) et selon que votre enfant est né avant ou après le 1er avril 2014. Pour connaître les montants, rendez-vous sur www.caf.fr

Les allocations familiales 

Vous pouvez percevoir les allocations familiales si vous avez au moins 2 enfants à charge âgés de moins de 20 ans. Depuis le 1er juillet 2015, le montant des allocations varie selon vos ressources selon les modalités suivantes pour l’année 2020 : 

Situation

Montants 2022

Majorations (enfants de plus de 14 ans)

Nombre d’enfants à charge

Ressources

 2 enfants

70.074 € ou moins

139,84 €

+ 69,92 € si le second enfant a plus de 14 ans

Entre 70.074 € et 93.399 €

69,92 €

+ 34,96 € si le second enfant a plus de 14 ans

Plus de 93.399 €

34,96 €

+ 17,48 € si le second enfant a plus de 14 ans

 3 enfants

75.913 € ou moins

319 €

+ 69,92 € par enfant de plus de 14 ans

Entre 75.913 € et 99.238 €

159,50 €

+ 34,96 € par enfant de plus de 14 ans

Plus de 99.238 €

79,75 €

+ 17,48 € par enfant de plus de 14 ans

 4 enfants

Plus de 81.752 €

498,16 €

+ 69,92 € par enfant de plus de 14 ans

Entre 81.752 € et 105.077 €

249,08 €

+ 34,96 € par enfant de plus de 14 ans

Plus de 105.077 €

124,54 €

+ 17,48 € par enfant de plus de 14 ans

A savoir : il existe la possibilité de percevoir un complément dégressif lorsque vos ressources dépassent de peu le montant des plafonds 1 et 2. Pour plus de renseignements n’hésitez pas à prendre contact avec votre CAF.

Lorsqu’un enfant atteint l’âge de 20 ans, il cesse d’être compté comme enfant à charge. Dans ce cas une allocation forfaitaire provisoire peut être versée si les 3 conditions suivantes sont remplies :

  1. L’enfant de 20 ans vit encore au foyer de l’allocataire
  2. Il ne perçoit pas un revenu professionnel propre supérieur à 1 028,96 € pour 2022
  3. Le mois précédent son 20e anniversaire, les allocations familiales ont été versées pour au moins 3 enfants.

Dans ce cas l’allocation forfaitaire provisoire est versée jusqu’au mois précédent son 21e anniversaire. Son montant est de :

Nombre d’enfants au foyer de moins de 21 ans

Ressources

Allocation forfaitaire pour un enfant concerné

3 enfants

75.913 € ou moins

88,42 €

Entre 75.913 € et 99.238 €

44,21 €

Plus de 99.238 €

22,11 €

4 enfants

81.752 € ou moins

88,42 €

Entre 81.752 € et 105.077 €

44,21 €

Plus de 105.077 €

22,11 €

Vous n’avez pas de demande à effectuer, les allocations familiales vous seront versées directement.

Le complément familial 

Vous pouvez bénéficier de ce complément si vous avez au moins 3 enfants à charge, tous âgés de plus de trois ans (et moins de 21 ans) et si votre revenu ne dépasse pas un certain seuil. Le montant varie en fonction de vos ressources selon les modalités suivantes pour l’année 2022 :

Enfants à charge

Revenus

Montants

Couple avec 2 revenus ou parent isolé

Couple avec 1 revenu

3 enfants

23.978 € ou moins

19.602 € ou moins

273,03 €

Entre 23.978 € et 47.947 €

Entre 19.602 € et 39.195 €

182 €

4 enfants

27.245 € ou moins

22.869 € ou moins

273,03 €

Entre 27.245 € et 54.480 €

Entre 22.869 € et 45.728 €

182 €

Si vos ressources dépassent faiblement le plafond, une allocation différentielle vous sera versée.

Démarches pour pourvoir bénéficier de ce complément :
Vous n’avez pas de demande à effectuer pour bénéficier du complément familial, vous devez uniquement déclarer chaque année vos ressources à la CAF pour que ce complément vous soit versé automatiquement.

L’allocation de soutien familial (exportable en partie) 

L’allocation de soutien familial est versée sous condition pour élever un enfant privé de l’aide de l’un ou de ses deux parents. Elle concerne essentiellement les orphelins et les enfants dont les parents sont séparés et dont la pension alimentaire n’est pas versée.

Depuis une décision de la Cour de justice des communautés européennes, il a été estimé que les avances sur pensions alimentaires étaient des prestations exportables (Cir. CNAF du 2 novembre 2005). Toutefois seule la partie non recouvrable est exportable, ne s’agissant plus d’une avance sur pension.

Montant 2022 :

  • 122,92 € par mois et par enfant

Le montant de l’ASF différentielle est égal à la différence entre le montant de la pension reçue et 122,92 €. L’allocation est due à compter du mois suivant la séparation des parents.

L’allocation de rentrée scolaire

Vous pouvez bénéficier d’une allocation pour chaque enfant âgé de 6 à 18 ans que vous avez à charge, dès lors que l’enfant est écolier ou étudiant et qu’il a gagné moins de 974,12 € net/mois du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022 et 982,48€ net/mois à parti du 1er avril 2022 (sur une moyenne de 6 mois). Si l’enfant est stagiaire, apprenti ou salarié, ses revenus nets mensuels ne doivent pas dépasser 1 028,96 € (55 % du Smic pour 169 heures).

L’enfant doit être :

  • en âge scolaire (de 6 à 18 ans),
  • écolier, étudiant ou apprenti et gagner moins de 55% du SMIC brut (sur la base de 169 heures),
  • Les ressources de la famille ne doivent pas dépasser un certain plafond qui dépend du nombre d’enfants. Le revenu net catégoriel pour la rentrée 2022 est le revenu 2020

Nombre d’enfants à charge

Ressources 2020

Pour 1 enfant

25.370 €

Pour 2 enfants

31.225 €

Pour 3 enfants

37.080 €

Par enfant supplémentaire

5.855 €

Montant de l’allocation de rentrée scolaire 2022

Âge de l'enfant

Montant de l'allocation rentrée scolaire

6 à 10 ans

392,05 €

11 à 14 ans

413,69 €

15 à 18 ans

428,02 €

Démarches pour pourvoir bénéficier de cette allocation :

Si vous êtes déjà allocataire, vous n’avez aucune démarche à faire ; il vous suffit de déclarer chaque année vos ressources à la CAF.
Si vous n’êtes pas allocataire, vous devez remplir un formulaire de « Déclaration de situation » que pourra vous fournir la CAF.
Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter votre CAF.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

Le montant de l’AEEH de base pour l’année 2022 est 140,53 € mensuels (montant en vigueur au 1er avril 2022).

Vous pouvez bénéficier de cette prestation lorsque vous avez à votre charge un enfant handicapé de moins de 20 ans.

  1. pour un enfant de moins de 20 ans dont le taux d’incapacité permanente est d’au moins 80%,
  2. pour un enfant de moins de 20 ans dont le taux d’incapacité permanente est compris entre 50% et 79%  ET que l’enfant est admis dans un établissement d’éducation spéciale pour handicapés ou pris en charge à domicile par un service d’éducation spéciale ou de soins.

Des compléments, voire des majorations peuvent également être versés dans les situations suivantes :

  • Lorsque l’enfant bénéficiant de l’AEEH est à la charge d’un parent isolé qui cesse son activité professionnelle,
  • ou lorsque l’embauche d’une tierce personne rémunérée est effectuée,
  • ou si le handicap entraîne un coût mensuel supplémentaire (sans embauche d’une tierce personne ou réduction/arrêt de l’activité professionnelle).

Retrouvez ces compléments et majoration sur le site officiel suivant, rubrique “Quel est son montant?” : Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) | Service-public.fr

Démarches pour pourvoir bénéficier de cette allocation :
Pour bénéficier de l’allocation, vous devez demander un dossier auprès de la maison départementale des personnes handicapées de votre lieu de résidence. Sur le site précédent vous retrouverez les contacts par département.

L’allocation journalière de présence parentale 

Elle peut être versée pour permettre au parent de s’occuper de son enfant gravement malade, accidenté ou handicapé. Pour bénéficier de cette allocation journalière de présence parentale, il est nécessaire de :

  • avoir un enfant (moins de 20 ans) à charge gravement malade, accidenté ou handicapé nécessitant la présence d’une personne à ses côtés.
  • avoir un certificat médical soumis à l’avis favorable du contrôle médical de l’assurance maladie.
  • interrompre ponctuellement son activité professionnelle (attention : cette allocation n’est pas cumulable avec les allocations chômage).

Le montant de l’allocation journalière de présence parentale varie en fonction du nombre de jours d’absence pris au cours de chaque mois (dans la limite de 22 jours par mois) et de la situation familiale, pour 2022, de 58,59 € par journée ou 29,30 € par demi-journée.

Les prestations belges

Pour obtenir des informations sur les prestations familiales en Belgique, consultez la page suivante ou bien renseignez-vous auprès de votre caisse d’allocation compétente en Belgique.